Marché 1900
Marché 1900
Marché

Retour aux vieux métiers

Se promener à travers ce marché extraordinaire, applaudir les musiciens, les chanteurs et autres artistes de rue, savourer les produits de bouche de chez nous, admirer le travail des artisans, s’essayer aux jeux d’autrefois, c’est aller, sans s’en rendre compte, à la rencontre de nos racines.

Les vieux métiers, ceux d’autrefois qu’ont connus les grands-parents, dont se souviennent les parents, mais que bien des jeunes ignorent, s’y retrouvent pour la joie de tous. Les artistes et les artisans montrent leurs talents, les produits de la région sont à l’honneur.

Un peu d’histoire

Le marché 1900, chaque 15 août, doit sa création à un défi lancé, en 1967, par l’animateur Jean-Claude Menessier, sur les ondes de la RTB radio, dans le cadre du grand jeu Vil’ Vacances. Ce défi, peu banal, était de mettre sur pied, en cinq jours, un marché aux oiseaux, style 1900, avec au moins 100 marchands. Le comité des fêtes, secondé par de nombreuses sociétés marchoises, releva le défi et le remporta brillamment.

Un tel succès ne pouvait être sans lendemain. C’est ainsi qu’en 1968, un nouveau marché aux oiseaux, agrémenté de stands présentant des produits régionaux, des dentelles de Marche et des tapisseries mobilisa la ville et lui aussi conquit le public. En 1969, le 15 août fut la date définitivement fixée pour cette réjouissance hors du commun. Il prit plus d’ampleur encore. La variété des produits proposés, des attractions offertes, la participation d’artistes et d’artisans firent que, très vite, la place Roi Albert s’avéra trop petite pour le contenir. Il s’élargit aux rues avoisinantes et la place de la 7ème Brigade et prit le nom de Marché 1900. Les oiseaux y ont toujours une place d’honneur.